LES REUNIONNAIS PARLENT AUX REUNIONNAIS

Cher Monsieur Bertrand GALTIER,

Cher Monsieur Michel LALANDE,

Cher Monsieur Didier ROBERT,

Chère Madame Huguette BELLO,

Cher Monsieur Emmanuel SERAPHIN,


Le décès de Eddy AUBERT, puis de Mathieu SCHILLER le 19 septembre dernier, sont de véritables tragédies.

Ces tragédies auraient pu être évitées, si les autorités avaient écouté les pêcheurs et les surfeurs qui, depuis février 2011,  ont alerté les élus et les "spécialistes" réunionnais du risque provoqué par la présence de requins à cet endroit. Ce principe de précaution a été méprisé, tout comme les connaissances, et l'expérience de nos pêcheurs locaux, kayakistes, nageurs, surfeurs qui ont pourtant rapporté de nombreuses observations pertinentes sur cette zone depuis 2007.

Dans le texte de départ(Décret n°2007-236 du 21 février 2007 portant création de la réserve naturelle nationale marine de la Réunion.), il est notifié que Monsieur le Préfet à toute latitude d'ouvrir la réserve à hauteur de 5 jusqu'à 7 % de chasse. Autoriser l'ouverture partielle de la réserve marine et donc cette activité, effaroucherait les requins qui se sédentarisent dans la zone.

 

La mise en place d'un périmètre de sécurité aux Roches Noires, et bientôt à Boucan Canot...des soirées avec DJ's internationaux, ou des campagnes de marquages des squales à des kilomètres des zones concernées ne font qu'occulter les vraies problèmatiques:

1 ) économiques (milliers d'emplois en péril, tourisme balnéaire en déclin...)

2) sociales, (emplois perdus, paupérisation, délinquance)

3) écologiques (déplacement du problème de pollution dans le lagon cet été, rejets d'eaux usées...)

qui se dessinent chaque jour de façon forte et préoccupante.

Nous vous suggérons de faire une enquête publique, pour savoir combien de réunionnais sont favorables au prélèvement des requins sédentarisés, et qui interdisent toute activité humaine et donc économique dans la zone, ainsi qu'une enquête publique sur la pose de drum-lines et sur l'ouverture partielle de la réserve marine, car les groupuscules de pression écologistes que vous écoutez ne sont en rien représentatifs de la vox populi réunionnaise.

Merci de nous entendre.

 



Les Frères et les Soeurs de la côte.    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Les Frères et les Soeurs de la côte. à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions.re à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...