POUR LA RESOLUTION DES EMBOUTEILLAGES A SAINT-BENOIT

« STOP AUX BOUCHONS, MOBILISONS-NOUS ! »

Tous les jours, les habitants de Saint-Benoît et les usagers de la route qui transitent par la ville sont confrontés au problème des embouteillages, que ce soit au centre-ville ou aux différentes entrées (rond-point des plaines, celui de Bras-Canot et fin de la quatre voies à la hauteur du Jumbo Score).

Ces embouteillages sont néfastes pour la santé des Bénédictins et le développement de Saint-Benoît : stress au volant, perte de temps, une économie à bout de souffle car les entreprises ont préféré délocaliser leur commerce dans les villes voisines, baisse de fréquentation du centre-ville.

On ne peut plus rester insensible à ce fait ; il faut absolument trouver une solution rapide à mettre en œuvre.

Depuis des décennies, on nous parle d’une déviation par les hauts. Mais pour cette solution, il faudra attendre encore des décennies vu la complexité du chantier.

On ne peut plus attendre ! Nous proposons des solutions simples telles que la continuité de la quatre voies jusqu’à la Ravine sèche et la construction de voies aériennes au-dessus des ronds-points afin de fluidifier le trafic.

Nous appelons les pouvoirs publics à mobiliser toutes leurs compétences pour trouver La solution rapidement.

Pour les décider à entreprendre les travaux nécessaires, nous vous invitons à signer la pétition. Merci.

Ensamb nou va arrivé !



 


Une nouvelle dynamique à saint-benoit    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Une nouvelle dynamique à saint-benoit à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions.re à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...