Une gravière-décharge de plus dans l’Intyamon, nécessité ou aberration?

Image_site_petition_en_ligne1.PNGUn projet de gravière est à l’étude dans la commune de Haut-Intyamon (au centre de la photo). S’il se réalise, il impliquera une transformation durable du paysage entre Lessoc et Montbovon, au cœur de la vallée de l’Intyamon. A notre connaissance, un dossier d’examen préalable a été déposé par l’entreprise Orllati, dossier auquel nous ne pouvons pas accéder. Cette situation suscite de nombreuses craintes, notamment quant à l’avenir de notre patrimoine paysager.

Les signataires de cette pétition s’adressent au Conseil communal de Haut-Intyamon, à la Préfecture de la Gruyère, ainsi qu’au Conseil d’État du canton de Fribourg. Ils demandent à être informés quant à l’envergure des dégâts occasionnés par ce projet. Surtout, ils comptent sur nos autorités pour faire en sorte que les intérêts d’une entreprise ne fassent pas passer au second plan ceux de la nature et de la population. L’Intyamon doit conserver sa beauté !

Les sujets d’inquiétude

  • 1. Ce projet de gravière est-il compatible avec les travaux en cours visant à inscrire l’Intyamon dans la liste des paysages d’importance cantonale ?

 

  • 2. N’y a-t-il pas contradiction avec le tourisme doux prôné par le Parc Naturel Régional (PNR) ? Les éléments de la charte du PNR sont-ils respectés ?

 

  • 3. L’atteinte à la faune et à la flore est-elle suffisamment prise en considération ?

 

  • 4. La démolition de cinq anciennes granges, témoins de notre identité traditionnelle rurale, est-elle acceptable ?

 

  • 5. Quel sera l’impact sur le tourisme, sachant que cette exploitation défigurera pendant longtemps ce beau coin de la Gruyère ?

 

  • 6. L’offre actuelle de balades (tour du lac de Lessoc, montée des Verbuts) est-elle compromise par l’immense chantier qui sera forcément mis en place ?

 

  • 7. Les usagers de la route du Torrent pourront-ils encore circuler en toute sécurité (promeneurs, familles avec poussette, cyclistes, automobilistes) ?

 

  • 8. Au-delà du chantier, le transport des matériaux est-il prévu par le train ou par la route ? Où seront traités ces matériaux ? Jusqu’où seront-ils acheminés ? Le réseau routier (communal et cantonal) ne sera-t-il pas démesurément surchargé ? Qui prendra en charge les coûts de maintenance additionnelle des infrastructures ?

 

  • 9. Un aquifère se situe au-dessous de la zone d’exploitation (potentiel d’exploitation d’eau supérieur à 1'000 litres par minutes). N’y a-t-il pas risque de pollution, notamment par les eaux de lavage des matériaux, les huiles des machines d’exploitation, les substances nocives non décelées lors du remblaiement, etc. ?

 

  • 10. Dans le cadre du remaniement parcellaire simplifié de Lessoc, des mesures d’accompagnement écologiques ont été mises en place afin de permettre la survie et la reproduction des petits animaux. Le passage incessant des camions ne risque-t-il pas de rendre ces mesures caduques, et d’anéantir les efforts consentis par le contribuable ?

 

  • 11. Durant la phase de remblaiement avec de nouveaux matériaux, quelle garantie aura-t-on que les camions ne déverseront aucun composant nocif à l’environnement ?

 

  • 12. Quelle sera la durée réelle de l’exploitation, 20, 30, 50, 100 ans ? Une limite sera-t-elle vraiment respectée, ou doit-on s’attendre à un chantier permanent ?

 

  • 13. De nombreuses autres gravières sont déjà en activité dans le canton de Fribourg. La plus proche se trouve à Grandvillard. Est-il vraiment nécessaire d’exploiter maintenant le gisement de Lessoc ? La consommation de gravier sera-t-elle suffisante pour garantir une durée d’exploitation raisonnable ?

 

  • 14. Le remblaiement se fera forcément par l’apport de nouveaux matériaux. La création de cette nouvelle décharge répond-elle à un besoin validé par un concept de planification cantonal ? Il est notoire que les prix pratiqués dans le canton de de Fribourg sont nettement inférieurs à ceux des cantons voisins. Doit-on s’attendre à un afflux massif de déchets issus de lieux éloignés ?

 

  • 15. En matière de nuisances sonores, quels seront les désagréments pour la population locale ? L’effet des vents est-il bien pris en compte (notamment le « Ruhio ») ?

 

  • 16. Pour les habitants des villages proches, quels seront les risques et désagréments engendrés par les poussières et les particules fines ? L’effet des vents est-il bien pris en compte (notamment le « Ruhio ») ?

 

  • 17. La valeur vénale de certains biens sera sans doute mise à mal par ce grand chantier. Des compensations financières sont-elles prévues pour les propriétaires des maisons de Haut-Intyamon ?

 

  • 18. A part pour l’entreprise exploitante et les propriétaires, y aura-t-il des retombées financières positives pour le contribuable ? Si oui, en faveur de qui ? Combien ? Aussi bien pour le gravier prélevé que pour les déchets amenés ?

 

  • 19. En cas de non-solvabilité de l’exploitant, qui financera la remise en ordre du site ? Le contribuable ? Les propriétaires des fonds ? Y aura-t-il des garanties financières pour assurer un retour complet à l’état naturel actuel ?

 

  • 20. Au vu de toutes ces inquiétudes, ne vaut-il pas mieux mettre tout le site des Plans-Buths / Verbuts en zone agricole dans le Plan d’Aménagement Local ?     

 

Conclusion

Les personnes soussignées invitent les autorités à traiter ce dossier de gravière-décharge avec toute l’attention nécessaire. Elles les prient de ne pas accepter un projet qui serait profitable à une minorité de personnes mais heurterait une bonne partie des valeurs qui sont chères aux Fribourgeoises et Fribourgeois.

 

Notre site internet avec plus de détails: http://www.siv-lessoc.ch/

La vidéo qui montre la zone concernée: https://youtu.be/TSrkGxgciEY

Si vous signez notre pétition, n'oubliez pas de confirmer votre accord en répondant au message qui vous sera envoyé. Si vous ne recevez rien, vérifiez dans votre "courrier indésirable".

 MERCI POUR VOTRE AIDE !

N'hésitez pas à relayer notre action !


La Commission des intérêts villageois de Lessoc    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise La Commission des intérêts villageois de Lessoc à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions.re à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...